Que vous soyez une entreprise, une société d’investissement ou encore une banque, vous pouvez être amené à faire appel à une agence professionnelle de traduction en finance pour vos documents comptables et financiers : rapports financiers, compte de résultats, liasses fiscales…

La traduction financière est une traduction très technique, qui nécessite des compétences spécifiques de la part du traducteur. 

Voyons plus en détail les spécificités et exigences d’une bonne traduction financière.

L’intérêt d’une traduction financière

Une traduction financière est très utile pour votre entreprise, votre institution financière ou encore votre banque dans de nombreuses situations, notamment pour :

  • Initier de nouvelles collaborations avec des partenaires étrangers.
  • Chercher des investisseurs pour vous développer à l’international.
  • Communiquer vos comptes à des actionnaires.
  • Internationaliser votre activité.
  • Traduire vos informations financières pour une fusion / acquisition.
  • Exporter vos produits à l’étranger, etc.

La traduction experte en finance rend vos données comptables accessibles dans la langue de votre interlocuteur, facilitant les échanges. Elle permet d’asseoir votre crédibilité et votre image de marque. Il est donc nettement conseillé de faire appel aux services d’un traducteur professionnel pour obtenir une traduction financière de qualité.

Quels documents peuvent être concernés par une traduction financière ?

TRADUTOURS peut traiter vos demandes de traductions financières diversifiées telles que des documents comptables, bancaires, commerciaux ou encore de communication financière. Voici quelques exemples de supports pouvant être traduits :

  • Rapports concernant la gestion financière ou le cours de la bourse.
  • Prospectus de fonds.
  • Comptes consolidés.
  • Liasses fiscales ou documents fiscaux.
  • Bilans de résultats.
  • Audits financiers.
  • Documents de ressources humaines.
  • Traduction de business plan.
  • Communiqués institutionnels.
  • Communication financière, prospectus et dossiers de presse, etc.

Confier ces traductions à un professionnel est la garantie d’éviter les erreurs qui, dans ce domaine, peuvent s’avérer préjudiciables légalement.

Quelles sont les spécificités d’une traduction financière ?

La traduction financière fait appel à un vocabulaire pointu, très spécialisé et les enjeux sont considérables. Vos documents financiers doivent être traduits de façon précise et cohérente, en toute confidentialité par des professionnels habilités.

Les qualités nécessaires d’un traducteur en finance

Il est important de confier vos traductions comptables à des traducteurs spécialisés dans le monde de la finance présentant :

  • Des compétences financières et bancaires avérées : l’idéal étant qu’ils aient une formation dans le domaine ou déjà exercé une activité dans une entreprise liée à la finance.
  • Une réelle expérience de traduction dans les domaines financiers avec une connaissance précise de la terminologie technique du secteur financier du pays.
  • Une maîtrise de l’évolution de la réglementation et des délais légaux du pays concerné par la langue traduite.
  • Une connaissance approfondie des normes financières internationales et locales comme le GAAP (Generally Accepted Accounting Principles), PCGR (Principes comptables généralement reconnus) aux Etats-Unis et IFRS (International financial reporting standards) dans l’Union Européenne, sachant que chaque réglementation a ses propres nuances à respecter.

En outre, de bonnes connaissances en sciences économiques et en vocabulaire juridique peuvent être un vrai plus pour la traduction de certains documents sensibles.

Pour toutes ces raisons, ce type de traduction est habituellement confiée à des traducteurs natifs, possédant des solides compétences linguistiques en plus d’une expertise financière certaine du pays cible. 

Les difficultés de la traduction financière et économique

Nous venons de le voir, le traducteur financier doit être très attentif à la réglementation financière du pays concerné par la traduction.

Mais d’autres points doivent retenir son attention : 

  • La façon d’écrire les chiffres (date, décimales, unité de monnaie, etc.) qui peut varier d’un pays à l’autre : une simple virgule peut tout changer.
  • La mise en page des documents à enjeu financier.
  • La monnaie du pays cible et les conversions que cela implique.
  • Les termes financiers qui peuvent signifier de choses différentes selon les pays.

Un traducteur financier doit donc toujours se tenir au courant des réglementations et de leurs évolutions, afin de mettre à jour sa base de données terminologiques. Un défi de taille dans un monde où l’activité économique est en perpétuelle mutation.

Pourquoi faire appel à TRADUTOURS pour votre traduction financière ?

Les traducteurs professionnels chez TRADUTOURS ont développé une réelle expertise métier avec une connaissance fine du marché financier international.

Notre agence de traduction sélectionne pour votre projet des traducteurs experts en finance qui mettent leur expertise à votre service et traduisent en toute confidentialité vos données financières.

Enfin, nous proposons un service de révisions linguistiques sur-mesure assurées par des relecteurs-correcteurs en orthographe et grammaire spécialisés dans le domaine.

Ainsi, nous vous fournissons des prestations de qualité, en cohérence avec notre charte qualité, et vous assurons un respect du cahier des charges et des délais annoncés.

Faites confiance à TRADUTOURS pour traduire vos documents financiers, quelle que soit la langue désirée. Nos exigences en termes de qualité se caractérisent par de solides compétences professionnelles, linguistiques et une spécialisation accrue en finance.

Demandez-nous un devis personnalisé dès à présent.


ISO 9001
ISO 17100