La traduction scientifique et technique requiert des compétences très fines et ciblées de la part des traducteurs. Travaux de recherche, documents médicaux, thèses, fiches techniques… Les supports à traduire sont aussi variés que les domaines qu’ils touchent et nécessitent rigueur et précision. Quelles capacités doit maîtriser un traducteur scientifique ? Dans quels secteurs a-t-on besoin de ses compétences ? TRADUTOURS fait le point pour vous.

Les spécificités d’un traducteur scientifique

Le traducteur scientifique s’applique à traduire des documents professionnels traitant de sujets techniques ou scientifiques particuliers. 

Quelles sont les compétences obligatoires en traduction scientifique ?

Le traducteur professionnel doit posséder : 

  • Une excellente connaissance de la langue à traduire.
  • Une parfaite maitrise rédactionnelle.
  • Un/des diplôme(s) scientifique(s), technique(s)  ou technologique(s).
  • Une expérience professionnelle dans les domaines traités est un vrai plus.

Ces compétences certifient un haut niveau de spécialisation. Que ce soit dans le domaine de la recherche, du médical ou de la robotique, l’expert devra en maitriser la terminologie, mais aussi les codes, les méthodes et les bonnes pratiques. Le secteur scientifique est également concerné par de nombreuses législations que le traducteur spécialisé devra connaître. Des connaissances juridiques sont ici précieuses et un vrai plus. 

Les soft skills d’un traducteur scientifique

La traduction scientifique nécessite beaucoup de méthodologie et de recherche documentaire. Un bon traducteur scientifique travaille avec rigueur et minutie. Il possède une haute capacité d’analyse et de synthèse. 

La traduction technique est en effet un type de traduction très pointu, ne souffrant pas d’erreur ou d’incompréhension sur la terminologie, en particulier dans le domaine médical où la moindre erreur peut avoir de graves répercussions dans l’utilisation d’un matériel médical ou sur la santé d’un patient. La traduction scientifique se doit d’être fiable et exacte.

Enfin, le traducteur dans le domaine technique doit aussi faire preuve de curiosité et se tenir régulièrement au courant des avancées de la science : les domaines scientifiques sont en perpétuelle mutation. Il faut savoir se tenir à jour sur les travaux et projets de recherche dans le domaine choisi, en consultant des revues spécialisées par exemple, en visionnant des conférences ou en suivant régulièrement des formations ciblées.

Dans quels secteurs a-t-on besoin de traduction scientifique ?

La traduction scientifique est capitale pour les chercheurs et scientifiques qui veulent faire connaître leurs travaux au plus grand nombre et pour les laboratoires qui cherchent à vendre leurs produits à l’international.

Une traduction technique peut se référer à des secteurs très variés comme : 

  • L’industrie médicale et scientifique.
  • La physique-chimie.
  • L’industrie pharmaceutique.
  • L’ingénierie.
  • L’environnement.
  • Le nucléaire.
  • La génétique.
  • La biologie moléculaire.
  • La biotechnologie, etc.

Le secteur scientifique est un secteur vaste, qui évolue en permanence, et où de nouveaux domaines apparaissent régulièrement, en fonction des avancées technologiques et des découvertes scientifiques.

Le traducteur se doit de maîtriser le contexte, mais aussi la terminologie spécialisée de chacun de ces marchés cibles. Dans ces conditions, beaucoup de professionnels se spécialisent dans une branche scientifique particulière.  

 

Les différents supports scientifiques et techniques à traduire

De plus en plus de scientifiques collaborent aujourd’hui main dans la main avec leurs homologues d’autres pays. Le monde scientifique s’internationalise de plus en plus, augmentant le besoin de traduction technique allant de la publication scientifique au compte rendu médical.  

1. Les hôpitaux, les laboratoires ou les fabricants de matériel médical ont régulièrement besoin de traduire des :

  • Articles médicaux
  • Modes d’emploi de produits.
  • Rapports médicaux.
  • Études médicales.
  • Résultats d’analyses médicales.
  • Plaquettes commerciales de matériel médical.
  • Brochures sur des médicaments.
  • Traductions de dossier médical de patients, etc. 
  • Documentation technique de matériels médicaux.

À noter que les particuliers peuvent également demander des traductions de dossier ou documents médicaux pour les besoins d’un examen ou une analyse biologique à l’étranger.

2. Les documents à traduire dans le domaine scientifique peuvent prendre la forme de : 

  • Rapports scientifiques.
  • Articles scientifiques pour publication dans des revues.
  • Travaux de recherches.
  • Thèses.
  • Manuels scientifiques, etc.

 

3. Le secteur de l’Ingénierie fera quant à lui appel à un traducteur spécialisé pour traduire des : 

  • Brevets et dépôt de brevets d’invention.
  • Catalogues.
  • Spécifications techniques.
  • Manuels électroniques ou d’exploitation.
  • Manuels de formation professionnelle.
  • Manuels sur les procédures de sécurité.
  • Modes d’emploi.
  • Propositions techniques
  • Fiches produit et fiches techniques, etc.

Comme vous le constatez, les documents de nature scientifiques peuvent prendre de nombreuses formes. C’est pourquoi les traducteurs scientifiques sont en général spécialisés dans un domaine précis. 

Pourquoi choisir TRADUTOURS pour vos traductions scientifiques et techniques ?

L’agence de traduction et d’interprétation TRADUTOURS met à votre disposition des traducteurs professionnels confirmés. Ils réalisent des travaux de traduction précis et rigoureux de documents techniques et scientifiques dans le respect de la confidentialité, et ce, dans plus de 65 langues (anglais, espagnol, chinois, etc.).

Votre satisfaction est notre priorité. Nous nous engageons à livrer des traductions de qualité dans les délais impartis, grâce à notre maitrise des processus de traduction, certifiés ISO 9001 et ISO 17100. Contactez-nous pour un devis


ISO 9001
ISO 17100